La petite histoire : Nous sommes fin Août 2016, et je pars en vacance pour 10 jours avec une amie. En attendant l’avion, à l’hôtel, en attendant au restaurant que faisons-nous ?Comme deux pauvres accro, on sort nos portables pour jouer à nos jeux mobiles du moment (pas d’inquiétude, nous communiquions aussi hein). Forge of Empire pour moi, Clash of Clans pour elle. Après 4 ou 5 jours de résistance, je décide quand même de tenter le coup. Les publicités sont marrantes, le jeu doit être fun : Let’s try. Autant vous dire que Forge of Empire n’a pas fait long feu après ça.

Quand Clash of Clans arrive pour dynamiter ton quotidien

Quand Clash of Clans arrive pour dynamiter ton quotidien

Un concept de jeu freemium loin d’être révolutionnaire mais…

A la base, Clash of Clans fonctionne sur un système déjà vu et revu. Un village à clash-of-clans-balloonconstruire et des attaques chez les voisins à faire. Forge of Empire l’a fait, Empire le faisait déjà il y a des années. Chaque évolution a un coût en ressource, mais aussi en temps (la plupart du temps).
Et pour évoluer, il faut : soit farmer de manière pacifique, c’est-à-dire ne jamais attaquer et attendre de pouvoir compter sur ses propres productions. Soit farmer en jouant contre l’ordinateur ( a.k.a le mode Gobelins, en gros). Soit ou farmer en attaquant comme un bourrin les autres joueurs en espérant déjouer leurs pièges et percer leurs défenses ^^. Je vous laisse imaginer le style que j’ai choisis xD.
Bref, on ne réinvente pas la roue, mais, Supercell fait le choix de ne pas encrer le joueur dans un monde sérieux et réaliste. On en est même loin, ici, c’est fun et ça doit être un des trucs qui m’a séduit.

Evolution d’une Nooby dans le jeu

J’ai donc commencé avec mon petit village et mon hôtel de ville niveau 1 (HDV 1 pour les intimes). Très vite, les dépenses augmentent et les temps de production aussi. J’avais beau vouloir tout augmenter en même temps, il m’a fallu faire des choix cruels et cornéliens, car le nombre d’ouvriers est limité. Les ouvriers ne sont disponibles qu’en dépensant la ressource la plus rare du jeu « les gemmes ». Bien sûr, il y a toujours moyen de payer pour avoir des gemmes et ensuite avoir autant d’ouvriers que l’on veut, finir les tâches en un rien de temps et accélérer la création de ressources. Mais personnellement, j’ai choisi de jouer le jeu. Les ouvriers se débloquent grâce aux gemmes, je débloque des gemmes en validant des succès ? Genre « voler x ressources aux autres joueurs », « atteindre le niveau x en HDV », « débloquer telle troupe »? Qu’à cela ne tienne, je vais voler, atteindre le niveau et former mes troupes jusqu’à ce que mort s’en suive.
Cette technique m’a porté jusqu’à un certain point, puis il a fallu donner plus.

Clash of clans entre addiction et objectifs ^^

A un moment donné, il faut évoluer, et cela devient assez compliqué de le faire Personnage de Clash of Clan, seul. Certains succès ne se débloquent qu’en étant dans un clan et en participant à des guerres de clans. Je suis donc rentrée dans un clan, puis un deuxième, puis un troisième, avant d’enfin me poser avec des petits gars cools et matures pendant un temps : La GDC familly (oui avec deux l, tout le monde n’a pas suivi les cours d’anglais et alors ?). En clan, j’ai appris à bien mieux jouer. A force de voir leurs attaques et de bénéficier des conseils. Je pense que c’est un passage obligé. Et puis une fois inclue dans les guerres, il y avait quand même une forte volonté de faire ses preuves et de ne pas laisser tomber l’équipe. Les enjeux et objectifs deviennent de plus en plus importants à mesure que je prends du galon. Depuis 2 mois environ, je suis rentrée dans une nouvelle team bien plus studieuse que la dernière, avec des darons qui ne rigolent pas, mais qu’est-ce qu’ils donnent en conseils et en troupes. C’est ça aussi le charme de ce jeu, des clans avec des gens sympas, ou stratèges, ou drôle ou juste balèse (ou tout en même temps). Le seul problème est de trouver le bon, et croyez moi, c’est plus compliqué qu’il n’y parait.

Tout ça représente pas mal d’heures de jeu au final. Pour un jeu mobile, Clash of Clans s’est imposé dans mon quotidien. Dès que j’ai le temps, hop, une petite attaque. Je ne manque jamais une guerre de clan, et je donne des troupes dès que possible. Bref, un enfer pour mes proches ! Depuis quelques mois, j’ai donc le droit à pas bien des remarques « depuis quand tu es devenue associable ? »,  » Arrête avec ton jeu ! », « Mais c’est de la merde en plus ». Parlez, parlez autant que vous voulez, je suis accro ;p et c’est pas avec mon HDV 8 tout nouveau, tout neuf d’hier que ça risque de changer ^^.

Mes troupes sont prêtes, je vous laisse, je dois attaquer. Ciao !
Je vous laisse quand même en compagnie de mon spot vidéo Clash of Clans favoris ^^. SuperCell se paye Christoph Waltz pour mon plus grand plaisir =D

Share.

3 commentaires

  1. Pingback: Just a Noob nominé au Liebster Award | Just a Noob

  2. J’ai tout de suite accroché lorsque j’ai découvert Clash of Clans. C’est tellement satisfaisant de construire son village et le voir progresser ! Ensuite, les batailles en ligne contre d’autres joueurs sont géniales. Le seul bémol, c’est que la progression est lente et on est tenté de payer pour avancer.

    • Just_Ale on

      Je suis complètement d’accord avec toi Annie ! Sauf pour la progression lente car personnellement, elle me permet d’en profiter pour up mes skills avec mes nouvelles troupes, mes nouvelles compo. Souvent le temps qu’il me faut pour pour en maîtriser 2-3, je peux up mon chateau ^^. ça va quand même faire 2 ans que je suis sur ce jeu ! Et à part quelques périodes de creux (comme en ce moment) j’aime toujours autant.

      PS : aurais-tu toi aussi des petites remarques quand on découvre que tu es une fille ? Je pense que je vais faire un article collector des meilleurs remarques un jour xD

Répondre