Guidée par la grisaille des événements de m-iNovembre, j’ai cherché à me réfugier dans la lecture. Mon libraire m’a mit entre les mains Howard the Duck. A ce moment, je ne connaissais que brièvement le lointain passé du personnage et son caméo dans le film Les Gardiens de la Galaxy . Au final, même si le comics est un peu cher, ce fut 16€ bien dépensés en cette fin d’année. Du fun en barres et le début d’une grande histoire d’amour zoophile entre moi et ce perso (enfin peut-être).

Cover alternative du comics Howard The Duck

Quand Howard the Duck rencontre Rocket Raccoon

Alternative cover Howard the Duck

L’humeur générales d’Howy

Vous voyez la grand-mère acariâtre, jamais contente, qui pense que c’était mieux avant (ou ici « ailleurs » en l’occurrence) Howard, c’est ce genre de perso. Mais en plus, il a l’air d’attirer pas mal la poisse et les mésaventures fâcheuses.
Au point de se retrouver à l’autre bout de l’univers en voulant faire son travail et au milieu d’un braquage en allant voir une amie ! Et quand je vous dis braquage, c’est pas n’importe quel braquage ^^, c’est le plus improbable et inimaginable possible (xD j’en ris encore).
Bref Howy, c’est un poissard. Ces aventures lui font croiser la route d’une multitude de personnages du bestiaire Marvel et son joyeux caractère attire autant les foudres qu’il lui permet de lier de curieuses amitiés.

Il n’y a pas que la personnalité du canard qui est WTF. Les ennemis, les autres personnages, les situations,

Scene de combat incroyable

What The Duck ?!

même les encadrés ! Oui je dis ( j’écris ) bien les encadrés. En fait, lire Howard the Duck, c’est débarquer tout d’un coup dans un monde complètement loufoque. Un monde qui vous prend par surprise, et vous fait pouffer de rire toutes les 2 minutes au milieu du Starbuck pendant votre pause déjeuner.
Ici on se permets même de se moquer (gentiment) des rassemblements de fan de comics et de Spiderman… plusieurs fois !

Petit bémol cependant =/, il en faut obligatoirement un apparemment >o<. La dernière partie de ce numéro 0 ( ?? ) m’a laissée (presque entièrement) de marbre. Il faut me comprendre, après plusieurs bons moments à lire un comics délirants et fun, on prend vite de mauvaises habitudes. Alors quand la dernière partie est beaucoup moins fun… et bien on le sent passer et c’est dommage.

Mais cela ne m’empêchera absolument pas de continuer les aventures d’Howard, d’autant que, bien que le fun soit au rendez-vous, des sous-entendus laissent présager une histoire trouble dans la vie d’Howy. Et j’ai bien l’intention de continuer à rire de ses aventures jusqu’à, enfin, savoir toute l’histoire.

Edited 06/01/2016 :
C’est les soldes ! Les 5 premiers issues sont trouvables chez comixology.fr pour 0,86€ chacun : Ici . Un conseil, foncez !

Share.

Répondre